Attentats de Paris : L'Etat nous prends-t-ils (un peu) pour des imbéciles ?

Bastien Vie privée Leave a Comment

Comme tout français qui porte les valeurs de la France au plus profond de toi, après un attentat, tu es consterné, choqué, triste. Triste que ton pays qui t’as vu pousser ton premier cri, tes premiers pas, ta jeunesse, ton adolescence et ta majorité soit la cible d’idiots au cerveau lavé par, au départ, une poignée de barbus illuminés. Triste qu’on attaque ton pays qui s’est battu pour les droits de l’homme, de la liberté d’expression, du mariage gay.

Le lifestyle à la française, c’est pouvoir croiser dans la rue un jour d’été une jolie nana en petite robe à fleurs une clope au bec, main dans la main avec une autre nana, un juif, un arabe, un chinois, ou n’importe qui. C’est pouvoir (presque) s’exprimer librement sur n’importe quel sujet. C’est la vitrine mondiale du lifestyle de la liberté.

Un lifestyle comme ça, par exemple

Un lifestyle comme ça, par exemple

Et alors tu te demandes si ce drame n’aurait pas pu être évité. Tu te dis que, quand même en France, on est loin d’être des tocards en termes de surveillance, et qu’on est pas non plus des loosers pour ce qui est de la défense. Alors comment une chose pareille peut-elle arriver sur notre bon vieux territoire de mangeurs de baguettes-pas-trop-cuites-s’il-vous-plait ?

Des personnes s’interrogent déjà. Qui à foiré et pourquoi ?

Comment est-il possible d’imaginer qu’un groupe terroriste ai pu devenir si important et puissant sans qu’aucun pays occidental ne s’en inquiète réellement avant ? Surtout que l’Etat Islamique vient d’Irak, pays qui était très récemment sous tutelle américaine ?

Comment des barbus illuminés dans leurs 4×4 Toyota on réussit à s’emparer de plus de 80% de la richesse de la Syrie avec des armes made in USA, et notamment de ses puits de pétrole ? Pétrole de contrebande qui se retrouve mélangé aux exportations officielles de la Turquie à qui on continue d’en acheter, finançant indirectement le terrorisme quand tu remplis le réservoir de ta Clio 1.9 DCI.

money, money...

money, money…

Comment des apprentis terroristes recrutés grâce aux campagnes de propagandes de Daesh sur internet et les réseaux sociaux (surveillés), campagnes bien connues des services de renseignement français, peuvent librement aller faire un stage de kalachnikov en Syrie et revenir en France sans qu’aucun gros voyant rouge ne se mette à clignoter ? Peut-être imaginaient-ils qu’ils partaient faire du dromadaire dans les dunes …

Comment la France, en partenariat avec les Etats-Unis dans les armes comme dans les grandes oreilles curieuses n’ont jamais sorti leurs grosses burnes auparavant pour empêcher que l’EI ne devienne aussi gros ? à moins qu’on en ai vraiment une toute petite… ou bien qu’on ait laissé faire ?

Avoir un ennemi, en fin de compte, c’est pas si mal

La suite des événements est assez prévisible… non, vous ne voyez vraiment pas ? Ça sent vraiment le remake de l’Afghanistan et de l’Irak cette histoire là…

L’industrie de l’armement, c’est une histoire de gros sous. Et à chaque pression sur la gâchette de l’EI ou des rebelles, ce sont les fabricants d’armes occidentaux qui se frottent les mains. Les attentats nous donnerons l’opportunité entre autres d’aller montrer les performances de notre bon vieux Rafale français sur le terrain… dans l’optique de nouveaux juteux contrats ?

odeur poudre

hmmm… j’adore humecter l’odeur des dollars… euhhh de la poudre pardon

Rester passif devant la prolifération d’un groupe terroriste dangereux et ensuite s’étonner devant des événements sanglants touchant le quotidien des français, rependant la frayeur sur tout un peuple et sur le monde, c’est vraiment nous prendre pour des saucissons.

Et puis il y a aussi le pétrole.

Et aussi le fait que maintenant, sous prétexte de lutte contre le terrorisme et après avoir provoqué la stupeur et la peur, la France va renforcer la surveillance du citoyen lambda et la restriction de ses libertés. La CIA, entité bien réputée comme n’étant jamais à l’origine de coups foireux, déclare déjà : « C’est la faute à Snowden et aux logiciels de chiffrement« . Il y a de quoi froncer un ou deux sourcils.

C’est pour votre bien, vous comprenez. Si vous ne voulez pas vous faire abattre à la kalash en allant acheter vos croissants par un terroriste qui crie « Alaaaaaawakebarre », vous devrez renoncer à votre vie privée. C’est pas notre faute, c’est celle des terroristes. Même si vous avez statistiquement 1000 fois plus de chances mourir de vous faire renverser par un véhicule en allant chercher ces même croissants ou en respirant l’air si pur des pots d’échappements FAP bien français et incités à l’achat par notre cher gouvernement mais c’est un autre sujet.

Nous allons voir bientôt tout un tas de lois, règles, contrôles visant à réduire nos libertés individuelles. Et on vient de vous conditionner à les accepter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *